35 Ans de Mazda MX-5 : L'Événement Immanquable pour une Icône

Mazda MX-5 : La Naissance d'une Icône le 9 février 1989

Le 9 février 1989, au Salon de l’Automobile de Chicago, une voiture qui allait marquer l’histoire fit son apparition. Sur le stand du constructeur japonais Mazda, basé à Hiroshima, le monde découvrit la Mazda MX-5, également connue sous les noms Miata ou Roadster selon les marchés.

Fruit d’un long développement et inspirée par Bob Hall, un passionné de cabriolets anglais, la Mazda MX-5 visait à ressusciter l’esprit des roadsters légers britanniques, tout en ajoutant une fiabilité exemplaire. Plusieurs configurations furent envisagées : traction, moteur central, targa… Mais seule une version fut retenue : un roadster à propulsion, boîte manuelle, avec un moteur 4 cylindres nerveux en position centrale avant, assurant une répartition des masses parfaite de 50/50.

Sous ses airs de Lotus Elan modernisée, la petite Miata conquit les cœurs grâce à son style simple et élégant, mais surtout par son comportement routier irrésistiblement fun et addictif. La Mazda MX-5 est devenue une légende, offrant des sensations de conduite pures et un plaisir de conduite inégalé.

L'Évolution de la Mazda MX-5

Une légende est née. La Mazda MX-5 est devenue une icône incontournable, à l’instar de la Porsche 911 ou du Land Rover Defender. En 1998, la MX-5 évolue avec une deuxième génération, la MX-5 NB, qui reste fidèle à l’essentiel tout en se testant au Turbo et au coupé dans de rares versions non proposées en Europe. En 2005, la tendance aux voitures plus spacieuses se manifeste avec la MX-5 NC, qui grandit tout en conservant son esprit agile et joueur. Une version coupé-cabriolet fait également son apparition.

Après une décennie, la MX-5 ND prend le relais en 2015 avec un style moderne et sportif, qui gagne en popularité au fil du temps. La MX-5 ND revient aux sources, étant la plus petite en longueur de toutes les générations, et subit une cure d’amaigrissement malgré l’ajout de nombreuses options de confort moderne. Cette génération offre une nouvelle version targa, baptisée RF, rappelant la Corvette Stingray.

En 2024, la MX-5 ND reste au catalogue avec quelques évolutions mineures. Elle conserve sa beauté et son plaisir de conduite intacts depuis 1989. Rigide, joueuse et rageuse, la MX-5 a franchi le cap des 1,2 million d’unités produites pour ses 35 ans, devenant le roadster le plus vendu de l’histoire, surpassant largement la MG B.

En tant que grand amoureux de la MX-5 depuis le début, j’ai décidé de célébrer dignement cet anniversaire. Je me suis associé avec Fabien Barizza du MX Center, un spécialiste toulousain du roadster japonais, pour organiser une grande journée dédiée à la MX-5. Le rendez-vous est pris le 8 juin 2024 pour une magnifique balade autour de Toulouse.

35 ans de la Mazda MX-5 : ça se fête

Une Célébration Inoubliable

Nous y sommes ! Les 23 équipages, certains venant de loin, sont alignés devant le MX Center sur un grand parking loué pour l’occasion. Le départ est donné chez Fabien, avec l’aide précieuse de sa femme Isabelle qui nous attendait avec un petit déjeuner garni.

Accueil et Départ

Après un court briefing, je distribue les road books et les paniers surprises à chaque équipage. Ils ont la bonne surprise de trouver deux sachets de biscuits réalisés par la biscuiterie artisanale La Gourmandine à Blagnac, spécialement personnalisés pour l’événement. Un dernier petit cadeau : un sticker représentant les différentes générations de la Miata.

Une Diversité de Générations

Les différentes générations de la MX-5 étaient bien représentées parmi les équipages qui se sont élancés pour le circuit matinal de 140 km à travers la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne et le Tarn. L’objectif était de découvrir les plus belles routes autour de Toulouse, des routes sinueuses qui exaltent le comportement routier de la MX-5, développée pour les routes de montagne. Un bonheur de parcourir ces routes en convoi.

Première Étape : Giroussens

Après une halte à mi-parcours dans la jolie petite commune de Giroussens, nous nous sommes dirigés vers notre étape du midi située à Montlaur. Niché dans un parc d’une ancienne demeure bourgeoise, Les Barrologues nous ont accueillis pour faire découvrir aux 44 convives leur cuisine bistronomique aux notes asiatiques.

Pause Déjeuner

Voitures alignées, participants attablés, le déjeuner est une parenthèse qui permet à tous d’échanger. Car oui, la Mazda MX-5 possède l’une des meilleures communautés, avec des personnes simples, avenantes et toujours prêtes à partager avec enthousiasme, comme en témoignent les nombreux saluts échangés sur la route. Une pause qui, je crois, a fait l’unanimité, parfaite avant de reprendre la route direction l’ouest pour 150 km.

Deuxième Étape : Lherm

Quelques déviations sont venues pimenter le jeu de piste du road book, mais les équipages se prennent au jeu et finissent par se retrouver au Musée Cap Al Campestre, à Lherm, notre arrêt à mi-parcours.

Le musée présente de nombreux objets d’autrefois classés dans plusieurs catégories différentes, offrant une véritable immersion dans le 20e siècle. Notre guide du jour, avec humour et passion, nous a fait découvrir les salles dédiées aux moyens de transport.

Après une pause d’une heure, idéale pour se ressourcer, nous avons repris la route pour la dernière étape avant de retourner au MX Center. À 19h30, le convoi est arrivé, mettant fin à une balade mémorable et laissant place à une soirée organisée par Fabien pour prolonger ce moment convivial.

Soirée festive au MX Center

De nouvelles MX-5 nous ont rejoints sur le parking, offrant un véritable spectacle pour les yeux. La soirée s’est poursuivie avec un apéritif et une paëlla offerte par Fabien et Isabelle, régalant nos papilles. Quelques exposants étaient présents, dont une jeune entreprise d’impression 3D, Inzeth, une MX-5 du championnat Roadster Pro-Cup, et Alice qui prépare son prochain rallye Miss & MX.

La soirée s’est conclue par un tirage au sort, offrant aux participants la chance de remporter deux week-ends à Nogaro pour assister à la Roadster Pro Cup, le championnat dédié à la MX-5 NA. Un tirage de ma photo de la Mazda 787B victorieuse au Mans en 1991, capturée lors du centenaire des 24 heures du Mans en 2023, était également en jeu.

Une célébration mémorable

La journée s’est achevée, marquant les 35 ans de la Mazda MX-5. Le 8 juin restera gravé dans ma mémoire, heureux d’avoir pu célébrer cette icône de l’automobile à ma manière et de voir les participants ravis. Le pari est réussi, rendez-vous en 2029 pour les 40 ans et bien avant pour d’autres balades.

Remerciements

Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur confiance, et un grand merci à Fabien et Isabelle pour leur aide précieuse et pour avoir rendu cette journée inoubliable.

Restez connectés

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

La gamme Mclaren simplifiée !

Lire la suite

Au menu du jour, l’histoire d’un constructeur hors du commun qui conçoit des voitures à la fois discrètes, exclusives et performantes.

Lire la suite