Le récit d'une restauration : Jensen Interceptor

Une voiture ancienne, c’est avant tout un coup cœur, une histoire. On peut l’aimer pour sa ligne, ses odeurs ou encore, ses prouesses technologiques ou sportives qui ont marqué une époque donnée, mais on sait tous que l’histoire d’une voiture peut l’emporter sur tout le reste. Des souvenirs d’enfance, un historique particulier ou encore un modèle ayant appartenu à la famille sont d’autant de facteurs qui nous conduisent à garder, à rechercher, à choyer une voiture que l’on n’aurait pas forcément collectionné. Cette rubrique est donc là pour vous conter les histoires d’hommes et de femmes à travers leur voiture ancienne.

Après avoir découvert, l’histoire de la marque Jensen et l’essai de cette Interceptor MK III (lire ici), je vous propose de vous plonger dans le récit incroyable de la longue et tumultueuse restauration de ce modèle emblématique de la marque anglaise, acquis en 2015 par Tanguy. En collaboration avec l’association Cars and Patelins.

Un amour des voitures atypiques

En 2014, il décide de céder à son désir d’acquérir une voiture ancienne, ce qui lui trottait depuis quelque temps déjà dans la tête, en guise de traitement de sa crise de la quarantaine.

Pourquoi une Jensen ? Dans sa jeunesse, il avait pour habitude de lire l’Auto-Journal, dont l’édition spéciale annuelle « Toutes les voitures du monde » présente toujours des petits constructeurs indépendants. C’est ainsi que se sont forgés sa connaissance et son goût prononcé pour des voitures confidentielles, atypiques mais non dénuées d’intérêt, avec une attirance particulière pour les Anglaises comme Bristol, Reliant, TVR, Gilbern, Panther…

Fin 2014, c’est l’émission « Wheeler Dealer » et l’épisode sur la Jensen Interceptor qui ont fini de le décider. Une véritable madeleine de Proust en revoyant cette forme caractéristique, agrémentée d’un V8 américain bodybuildé qu’il contemplait dans ses lectures d’adolescent. Le rapport prix / prestation et la disponibilité des pièces (au Royaume Uni) donnait un avantage certain sur les autres autos de sa liste de choix. Chose incroyable, Tanguy apprendra plus tard que c’est justement la voiture que son père avait voulu s’offrir au même âge !

L’aventure débute à 460 km de Toulouse

C’est à Majorque, qu’en mai 2015, Tanguy a acquis sa voiture par le biais d’une petite annonce postée sur le forum du Jensen Owner’s Club. Elle est complète mais à restaurer, les projets outre-manche étant trop compliqués à rapatrier pour lui. Le prix est bien supérieur à celui de « Wheeler Dealer », l’émission ayant été tournée quelques années avant l’embellie spectaculaire des prix des voitures de collection, qui avait vu le tarif des Interceptor multiplié par 3 en 5 ans. L’accueil fantastique de son vendeur ibère aboutira à une belle amitié entre notre acheteur et le vendeur.

L’Interceptor nouvellement acquise par Tanguy avait été vendue neuve en Angleterre en 73 auprès d’un local, puis rapatriée sur le continent par un Allemand qui l’utilisera encore quelques années avant de l’emmener avec lui pour sa retraite aux Baléares. Lassé du coût de maintenance de son beau coupé GT, il la fera reprendre par un garage à Palma où elle restera croupir pendant 20 ans avant sa redécouverte.

Après moultes aventures majorquines, et bien arrivée en France, Tanguy va avoir toutes les peines du monde à trouver quelqu’un qui veuille bien s’attaquer à la restauration d’un tel engin inconnu, sinon à des prix astronomiques pour se couvrir de tout risque.

Cinq années de péripéties

Pendant les 5 années qui vont suivre, Tanguy va rencontrer tous les écueils de la restauration d’un véhicule : les mauvaises surprises de la voiture, le manque de sérieux de certains garages, la faillite d’artisans, les promesses jamais tenues et des délais qui s’allongent autant que le budget explose. À cela vont s’ajouter des impondérables plus globaux : la pandémie et le Brexit !

En parallèle, le réseau tissé avec les quelques autres propriétaires français va donner lieu à la résurrection du Jensen Owner’s club de France. Il va participer à l’organisation et la participation d’événements autour de la Jensen (Goowood Revival, Le Mans Classic, Nantes Autodrome…etc) , la communication ou rédaction d’articles pour la presse spécialisée sur la voiture qu’il n’a jamais conduite, mais qu’il commence à très bien connaître, ou l’achat d’autres véhicules.

Contre toute attente, sur ce type de véhicule sorti à seulement 6000 exemplaires et dont la marque a disparu, ce ne sont pas les pièces spécifiques – carrosserie, intérieur ou moteur – qui vont être les plus difficiles à trouver, ni même la couleur California Sage sortie peu de temps. La force du réseau du Jensen Owner’s Club, a permis à Tanguy de mener à bien cette restauration, bien aidé aussi du spécialiste français basé en Bourgogne, L’Atelier Classiques, qui a accepté de finir le chantier négligé par les précédents confrères.

Le rêve devient réalité

Finalement, c’est en Novembre 2021 que Tanguy prendra livraison de sa tant attendue voiture, restaurée de fond en comble. La majorité des éléments de carrosserie sont neufs, le reste ayant été soigneusement restauré pour rester le plus possible proche de sa sortie d’usine, comme les cuirs Connolly introuvables aujourd’hui.

C’est d’ailleurs, deux jours plus tard que Cars and Patelins lui donnait l’occasion de tester sa belle en famille lors de la chasse au trésor dans le Lauragais !

Si ce projet a été long, difficile, stressant, il a aussi suscité beaucoup d’intérêt, de soutien pour Tanguy de la part de ses proches comme d’amoureux de la marque ou de la voiture de collection en général et même apporté de belles rencontres et d’amitiés.

Souhaitons-lui de profiter et faire profiter de sa belle le plus longtemps possible !

Remerciements

Merci à la mairie de Pins-Justaret pour nous avoir permis de réaliser certaines photos dans l’enceinte de la mairie. 

Merci aussi à Tanguy pour son temps et à l’association Cars and Patelins pour la collaboration. 

Bielle & Piston,

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Restez connectés

Partagez sans modération

Facebook
LinkedIn

Un savant mélange entre modernité et ancienneté. Voilà comment on peut résumer cette réinterprétation de la 911 type 993 !

Lire la suite

Ford GT Heritage Édition : l’hommage à l’une des plus belles victoires de l’histoire du constructeur d’Outre Atlantique.

Lire la suite

Si vous aimez les autos au look vintage, cet article est fait pour vous !

Lire la suite