Essai Porsche 911 3.0 SC : les fondamentaux

911, un chiffre mythique qui symbolise la voiture de sport ultime pour certains. Une voiture sans compromis qui sait tout faire. Bercée par la folie victorieuse, de Porsche, en compétition, la 911 a su devenir une icône qui cultive depuis huit générations, une recette inchangée mais perfectionnée. Flat-6 en porte-à-faux arrière, design reconnaissable entre mille et polyvalence.

L’histoire au service du mythe

Pour découvrir une telle gloire, il fallait une 911 un peu particulière, un modèle qui montre en quoi le mythe de la 911 n’est pas usurpé. Grâce au garage ETS Deloher, j’ai eu ce que je cherchais. Une 911 3.0 SC de 1981 qui a une riche histoire. Déjà en elle-même, la 911 type G est historiquement la génération qui a été le plus longtemps produite et qui a bâti les fondements de ce qu’est la 911 aujourd’hui. La 911 Speedster, la 911 Turbo, la 911 Cabriolet, c’est cette génération qui les a inaugurées.

J’arrête de tourner autour du pot, cette 911 totalise plus de 390 000 km au compteur, possède toutes ses factures et tourne comme une horloge. On pourrait stopper l’article ici, mais ça serait dommage de louper les routes pyrénéennes qui nous appellent pour écrire quelques nouvelles lignes, de sa riche histoire.

Indémodable

La ligne de la 911 a su traverser les décennies en adoptant les gimmicks stylistiques de son époque. Ici, la 911 fleure bon les années 80 avec sa couleur champagne, l’absence de chromes, son bandeau de feux, ses gros pare-chocs à soufflets dus par les normes américaines et ses bavettes. Une ligne inimitable qui ne vieillit pas. Comment ne pas adhérer ! Seule entorse, les phares jaunes qui n’étaient pas de série, mais qui ajoutent une touche vintage.

À l’intérieur, c’est une autre histoire, si le tableau de bord n’a pas réellement changé sur les quatre premières générations, il a su évoluer en profondeur à partir de la génération 996. Toutefois, il reste des points communs qui distinguent la 911 des autres voitures. Les cinq compteurs qui font face au conducteur, avec le compte-tour au centre, la position de conduite excellente et la qualité d’assemblage. Il n’y a pas meilleure preuve de cette qualité que notre 911 qui présente toujours bien, malgré les kilomètres.

Un style inimitable et une qualité de fabrication indéniable, les contours du mythe se dessinent, mais c’est sur la route qu’il prend tout son sens.

Le Flat-6, c’est fantastique

Le Flat-6 3.0 qui équipe cette SC ne se présente plus tant il est connu dans le milieu pour son agrément. Certes moins pointu que les 2.7, il a l’avantage d’être plus coupleux et surtout d’avoir un appétit d’oiseau. Une modernité qui fait toujours sens aujourd’hui et qui permet d’utiliser cette 911 au quotidien. Aujourd’hui, ce n’est pas le registre, face à moi des routes de montagne, gravillonneuses, détrempées par une pluie qui se mêle à la neige au grès de mon ascension. Naviguant entre la deuxième et la troisième vitesse sur ces routes étroites, ce bloc-moteur est le parfait allié qui permet d’avoir de la reprise dans les bas régimes tout en révélant son côté plus pointu au-delà des 3500 tr/mn avec une poussée franche jusqu’à 6300 Tr/mn.

Une voiture qui se conduit

C’est dans ces conditions extrêmes que l’on prend la mesure de cette voiture dépourvue d’aides électroniques. Si elle est moderne à bien des égards, cette génération a la particularité de garder un comportement à l’ancienne. La direction non assistée est lourde, je m’attendais à quelque chose de plus léger et le débattement de la boîte de vitesses est assez long. C’est une voiture qui doit se prendre en main, il faut la brusquer pour en tirer tout son potentiel. Jamais piégeuse, elle communique suffisamment à travers le volant et votre bas du dos, pour sentir le manque d’adhérence. On prend rapidement confiance dans la machine et les virages s’enchaînent accompagnés du son caractéristique, du Flat-6 refroidi par air. Assez discrète en bas des tours, la bande son se réveille à mi-régime, dans une note légère. Une ligne d’échappement pour la libérer et ça serait parfait.

0
0 à 100 km/h (s)
0
Puissance (ch)
0
Couple (Nm)
0
Poids en marche (Kg)

Flat-6 porte-à-faux arrière

BVM 5

Propulsion

Polyvalence

Un agrément mécanique, un comportement sain et une sonorité caractéristique. La 911 est pétrie de qualités, mais il y a quelque chose qui saute vraiment aux yeux, c’est sa modernité pour l’époque. Nous sommes en 1981, cette 3.0 SC joue presque à armes égales avec une Ferrari 308 plus puissante, plus lourde et plus chère. Ses modestes 204 ch emmènent en 6.5s, les 1255 kg (poids en marche), à 100 km/h. Une voiture utilisable tous les jours avec les performances des meilleures sportives, une recette qui perdure toujours. Le freinage mordant et consistant, une boîte de vitesses bien étagée sont des marques de cette modernité au même titre que la stabilité dont elle fait preuve sur voie rapide. Clairement, on a l’impression d’être dans une voiture plus récente, la sensation de vitesse est plus feutrée avec la sensation d’aller moins vite que ce que nous indique le compteur. La voiture est stable et maîtrise bien les bruits d’air. On s’imagine l’homme d’affaires pressé, circulant à vive à l’allure sur l’autobahn allemande.

Une succestory

La 911 a donc su cultiver sa propre personnalité depuis le début avec des choix techniques et une rigueur qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce n’est pas pour rien que la Porsche 911 est largement représentée sur circuit, sur route et dans le cœur des passionnées. Sa ligne indémodable et sa polyvalence à toute épreuve ont permis de créer cette aura que seule la 911 a. Pour beaucoup et dans le monde entier, la voiture de sport de rêve, c’est elle.

Remerciements

Merci au garage ETS Deloher, spécialisé dans la réparation et la restauration de véhicules anciens, pour le prêt de ce mythe.

Ligne indémodable

Position de conduite

Engagement 

Freinage

Modernité

Fiabilité

Consommation

Performances

Direction lourde (surement due aux pneus)

Débattement de la boîte de vitesses

Sonorité un peu légère 

 

100%
Degré de plaisir de conduite

Bielle & Piston,

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Restez connectés

Partagez sans modération

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Place à un modèle exclusif pour ce nouvel essai !

Lire la suite

Une rencontre, une anglaise et des routes sinueuses. Voici le programme d’une journée idéale !

Lire la suite