L’ART ET L’AUTOMOBILE

Les belles rencontres se font souvent par hasard. Et c’est ainsi que nous pouvons résumer celle ci. 

L’histoire commença au Salon Classic Auto et Moto de Toulouse. Grands amateurs d’automobiles que nous sommes ce rendez-vous nous était incontournable.

Imaginez vous cette ambiance, mêlant petites histoires, anecdotes et échanges vigoureux mais avant tout remplis de passion. Au milieu de tout ça, vous déambulez autour de voitures anciennes d’exception, de toute marque, aussi belles les unes que les autres.

Puis au détour d’un stand, votre regard s’arrête sur un piston, exposé sur un petit meuble, et sur lequel repose un autre élément mécanique, le tout donnant l’impression d’un homme conduisant une voiture.

Mes yeux se sont fixés, puis la machine s’est arrêtée. La première pensée que j’ai eu fut : Alors ça c’est cool !

Regardant attentivement et avec insistance cet objet artistique, un bon monsieur vient à moi. Cheveux grisonnants, peut être même blancs, une voix grave avec un air sympathique. Nous entamons desuite la discussion.

On parle mécanique, automobile et me glisse quelques tuyaux. On ressent immédiatement la personne passionnée, impliquée dans ce qu’elle entreprend. Pendant notre riche discussion, admiratif du travail réalisé, je finis par me demander d’où a pu lui venir une telle idée. La réponse ne me sembla pas si surprenante.

Il commença alors à m’expliquer tout ça, d’où il tirait son inspiration, comment l’idée lui était venue. Il me raconta les anecdotes de ses objets, car derrière ses œuvres, derrière ces pièces qui ont vécu, qui ont toutes un passé, il y a une belle histoire.

Laissez moi vous la confier.

Au fond d’un petit garage dans la région toulousaine, au milieu de quelques autos de collection et nobles pièces c’est d’ici qu’émergent les idées de ce monsieur. Entretenant lui même ses belles à quatre roues, avec des pièces ayant chacune un vécu et une histoire, l’idée ne pris pas trente six chemins pour lui paraître une évidence.

Faire revivre des pièces industrielles, tout en conservant l’idée de mouvement, à la manière de ses autos, son idée et son inspiration se trouvait là, sous ses yeux.

Sans limites, sans croquis, laissant libre cours à son imagination accompagnée d’un brin de cohérence, il s’élance de temps à autre sur un nouveau projet toujours en partant d’une pièce se trouvant dans son garage.

À travers ses créations, comme pour chaque artiste, un message est véhiculé. Chaque série qu’il crée retranscrit un sentiment différent.

On peut ainsi trouver la Série Max Mad, inspirant puissance et démesure. 

Ou la série EB Automobile plus distinguée et fine.

Ou encore pour les aficionados de vitesse, la série Formula.

Et puis si vous n’êtes ni distingué, ni amateur de démesure, de vitesse ou encore de puissance vous aurez de quoi vous satisfaire de ces autres créations.

Elle est donc là son histoire, celle d’un passionné d’automobile, un brin artistique et un brin talentueux. 

Ma dernière question fut la suivante :

« Les pièces que tu fabriques, sont elles uniques ? »

Celui-ci me répondit de façon très simple :

« L’imagination et la reproduction ne vont pas ensemble ».

À bientôt Eric.

Ce monsieur est immatriculé à la Maison des Artistes. Si vous êtes intéressé par une de ses œuvres je vous glisse les informations pour le contacter. La fourchette de prix de ses œuvres se situe entre 230€ et 280€. Une facture et un certificat d’authenticité sera fourni à chaque vente. 

Mail : eric.bajon@sfr.fr
Instagram : ericbajon_sculptures

By Bielle,

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.