ASTON MARTIN V12 ZAGATO HERITAGE : LA RENAISSANCE D’UN MODÈLE

l y a une longue histoire d’amour entre Aston Martin et le carrossier Zagato. Si la plus iconique des productions reste la DB4 GT Zagato, le carrossier a apposé sa patte sur de nombreux modèles mais la décennie que nous vivons est particulièrement riche en collaboration. Il y a bien sûr eu le récent partenariat avec les Vanquish Zagato déclinées en quatre carrosseries toutes plus belles les unes que les autres, mais souvenez-vous en 2011, le constructeur présenta la V12 Zagato construite à 150 exemplaires pour rendre hommage à la DB4. Si ce modèle dépasse, aujourd’hui, le million d’euros en occasion, il a refait parlé de lui il y a quelques jours.

En effet, dans le cadre du centenaire du carrossier fondé en 1919, les deux alliés multiplient les projets. Le premier projet a été présenté au mois de mars et se matérialise par la production en paire, de 19 nouvelles DB4 GT Zagato, nommées « continuation » avec 19 DBS GT Zagato qui sont des nouvelles créations du carrossier basées sur la dernière grande GT de la firme de Gaydon. Nous vous reparlerons de ce projet dès que sortiront les photos du modèle définitif.

S’agissant du deuxième projet, et ce fut une surprise, c’est le relancement de la production des V12 Zagato avec une série portant le doux nom d’Aston Martin Vantage V12 Zagato Heritage Twins by R-Reforged.

Derrière ce nom à rallonge, se cachent quelques nouveautés par rapport à celle de 2012. D’abord, seulement 38 exemplaires seront produits en plus, répartis en 19 exemplaires pour la version Coupée et 19 autres pour la version inédite Sspeedster La version classique se distingue de l’ancienne par la suppression de l’aileron, ce qui est une très bonne chose, et de nouveaux éléments de personnalisation tels que de nouvelles jantes, une couleur matte et une bande décorative qui court au centre de l’auto. Pour la version Speedster, elle vient rejoindre la Vanquish Zagato Speedster et reprend sa recette avec en prime une livrée typée course.

Autre point qui diffère, c’est le lieu d’assemblage puisqu’elles ne seront pas produites par Aston Martin mais par AF Racing qui n’est autre que l’un des nombreux collaborateurs du constructeur, notamment pour la conception de la Valkyrie dont nous vous dévoilions il y a quelque temps une anecdote.

Pour ce qui est de la fiche technique, le secret reste de mise tout comme le prix mais le V12, atmosphérique de 5,9L d’au moins 517 ch, devrait être reconduit.

Bielle & Piston,

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Restez connectés

Partagez sans modération

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le « coach building », une tendance chez certains constructeurs, atteint maintenant Rolls Royce et a permis de voir naître un véritable yatch roulant !

Lire la suite

Une barre de son réalisée avec les pots d’échappement de la 911 GT3 !

Lire la suite

Les collaborations entre Aston Martin et Zagato n’en finissent plus mais c’est toujours aussi beau à voir !

Lire la suite