LAMBORGHINI : LE REVIVAL DES ONE-OFF

Cela faisait longtemps que Lamborghini ne nous avait pas dévoilé une One-off One. Et quoi de mieux pour revenir de façon remarquée sur ce segment que de laisser son département « Racing » s’affairer à un tel projet ?

C’est donc récemment que Lamborghini, où devrais-je dire la Squadra Corse, nous a présenté un modèle unique basé sur la récente Aventador Super Veloce Jota. La firme de Sant’Agata Bolognese, pour la première fois de son histoire, a confié à son département compétition (ou Racing) le développement de ce modèle unique destiné à un fidèle client de la marque. Bien que laissant une certaine liberté à son département Squadra Corse, Lamborghini, par l’intermédiaire de son centre de style, a tout de même gardé la main sur le design général de ce modèle. De cette association avec le « Centre Stile » et la Squadra Corse en est ressorti un seul nom : Aventador SC 18 Alston. L’explication du nom n’est malheureusement pas complète puisque la signification d’Alston reste inconnue. Pour ce qui est de « SC », cela provient de Squadra Corse et « 18 » pour l’année de fabrication c’est à dire 2018. De plus le prix de ce projet unique reste inconnu mais l’on supposera aisément un prix supérieur au million d’euros.

D’un point de vue mécanique rien de plus classique. Elle reprend le fabuleux V12 6.5L atmosphérique de 770 ch développant 720 nm de couple couplé à une boîte robotisée simple embrayage ISR (Independant Shifting Rod) à 7 rapports.

C’est au niveau de l’aérodynamique que la ligne directrice imposée par Lamborghini prend tout son sens : taillée pour la piste et homologuée pour la route. C’est donc dans cette optique que certains éléments aérodynamiques ont été repris de la compétition, avec notamment des pièces directement inspirées de l’Huracan GT3 Evo comme les prises d’air du capot avant ou encore de la Huracan Super Trofeo Evo avec les airscoops des ailes arrières et latérales. À cela s’ajoute une prise d’air au niveau du toit ainsi qu’un échappement unique, tant du point de vue du style que du point de vue sonore, caractérisant une fois de plus cette pièce unique. Mais que serait une Lamborghini moderne sans un impressionnant aileron accompagné d’un système aérodynamique sophistiqué capable d’appuyer efficacement un tel missile sur le bitume. Contre toute attente la Squadra Corse a choisi d’abandonner le victorieux système A.L.A au profit d’un aileron en fibre de carbone composé de 3 parties mécaniques ajustables manuellement.

Mais pour avoir une adhérence irréprochable il y a un élément qui s’avère indispensable : les pneumatiques. C’est naturellement Pirelli qui s’est chargé du développement de ces pneus spéciaux : les Pirelli P Zero Corsa.

Extérieurement, avec cette teinte « Grigio Daytona » incrémentée de rappels « Rosso » sur les alvéoles du capot moteur, elle n’est pas sans nous remémorer, pour les fins connaisseurs de la marque au taureau, la Sesto Elemento.

L’intérieur est tout aussi soigné et suit la philosophie du département Racing, axé sur la performance, par l’utilisation massive de carbone notamment pour les sièges baquets recouvert d’Alcantara noir tout comme la planche de bord.

Il ne reste plus qu’à son heureux propriétaire à s’installer au volant, activer le mode Corsa, et espérons-le, profiter pleinement des capacités de cet exemplaire unique !

Bielle & Piston,

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Restez connectés

Partagez sans modération

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

Talbot T 120 : une auto intemporelle.

Lire la suite

Découvrez comment est choisi le nom des Ferrari !

Lire la suite

Le « coach building », une tendance chez certains constructeurs, atteint maintenant Rolls Royce et a permis de voir naître un véritable yatch roulant !

Lire la suite